Comment faire passer un dossier de surendettement ?

Vous ne pouvez plus gérer votre budget ni payer vos dettes ! Peut-être que vous avez des loyers tardifs, des mois de fin de mois très difficiles, des prêts trop lourds. Vous ne pouvez pas payer de crédit, ce qui vous empêche de vivre. Les huissiers de justice vous contactent, vérifient les rejets ou les refus de retrait accumulés, les frais bancaires augmentent… De toute évidence, vous êtes surendetté.

Vous envisagez de déposer un dossier de surendettement, probablement la meilleure solution, mais vous vous demandez ce qui va vous arriver…

Lire également : Comment fonctionne le CFD ?

Qui est avisé de la soumission d’un dossier de surendettement ?

Il avait décidé de soumettre un dossier sur le surendettement mais se demandait qui en serait informé. Votre employeur ? La banque ? Voisins

Au moment de la présentation initiale du dossier de superposition de dette, seuls les frais de dépassement de dette (qui sont une émission de la Banque de France) sont informés de la procédure. Après avoir enquêté et accepté l’affaire et sa recevabilité, la commission de la dette en informe tous les créanciers. Les personnes et les organisations auxquelles vous devez de l’argent seront informés de l’existence de ce dossier.

Lire également : Comment calculer le ratio coût matière ?

Il s’agit des personnes ou des organisations que vous avez signalées dans le fichier. Tous les bureaux de crédit seront informés. Si vous avez déclaré une dette locative ou un découvert à votre banque, votre propriétaire ou votre banque en sera averti.

En cas de déclaration d’une dette familiale, la personne qui vous a prêté de l’argent en sera avisée. Si vous ne souhaitez pas être averti, vous ne devez pas être informé dans le fichier. Étant donné que la famille est l’un des créanciers non prioritaires et qu’elle ne sera souvent pas prise en compte dans le plan d’amortissement, il est peut-être préférable de les organiser.

Votre employeur ne sera pas informé de ce dossier particulier. Cependant, bien sûr, il sera au courant des saisies salariales qui seraient effectuées.

Relation avec la banque

Veuillez noter que si vous déposez un dossier de surendettement, cela n’entraîne pas le retrait du carnet de chèque ou de la carte de crédit. Bref, vous ne serez pas « banni des opérations bancaires » et vous pourrez conserver un compte de carte de crédit.

En raison du dossier de surendettement, vous ne serez pas enregistré auprès de la FCC (Central Cheques File), car ce fichier ne traite que les chèques impayés.

D’autre part, il sera enregistré auprès du FICP (National Archive of Incidents of Remboursement of Credits to Persons) et, par conséquent, comme pour tous les inscrits, vous ne pourrez plus faire de crédit.

Bon à savoir pour les futures relations avec votre banque

Avant que le dossier de surendettement ne soit soumis, vous avez été découvert. Immédiatement votre dossier de comptes clients, son découvert est considéré comme une dette. Comme les autres dettes, il est inclus dans le surcharge d’endettement. Par conséquent, votre compte bancaire redémarre sur une nouvelle base.

En outre, il est interdit à votre banque de facturer des frais de frais après notification de la décision d’admissibilité.

Rien dans les textes n’oblige votre banque à supprimer ses moyens de paiement (chéquier, carte…) cependant, si votre banque le fait, vous devez vous proposer en retour un nouveau contrat qui a été établi pour les personnes en situation financière difficile : « l’offre spécifique ».

Prêts de solidarité

ATTENTION : Veuillez noter que si vous demandez un prêt auprès d’une autre personne, si vous déposez un dossier de surendettement seul, le créancier peut demander au coemprunteur de payer le crédit.

Même en cas de divorce, le créancier maintient ses recours contre les deux emprunteurs. Le mécanisme s’applique également si vous êtes un dispositif de retenue.

En supposant vos économies

Quand vous avez des économies salariales, vous pouvez entrer dans la commission pour demander la libération anticipée de tout ou partie de vos économies. Cela vous permettra de réduire votre dette ou de rembourser votre plan de remboursement.

Relations avec vos créanciers

Durée du plan de dette

À compter du 01/07/2016, pour les dossiers éligibles et si vous n’êtes pas propriétaire, la durée maximale du plan de surcharge de dette est de 7 ans.

Au cours de cette période, la Commission de la Banque de France calcule un montant minimum appelé « reste à vivre ». Au-delà de ce montant, un plan sera établi pour le remboursement de vos dettes. Il vous indiquera quelles dettes et quelles échéances vous devrez payer.

La durée du plan peut parfois être supérieure à 7 ans, dans deux cas :

  • remboursement de prêts pour financer la résidence principale et éviter la vente de biens immobiliers.
  • prévoient de payer la totalité de la dette en évitant la vente de la résidence principal.

À la fin de ce plan, et si elles sont respectées, les dettes qui n’auraient pas pu être remboursées seront effacées. N’hésitez pas à obtenir de l’aide d’un compagnon de budget social de votre département pour apprendre à nouveau comment gérer votre budget.

Quel créancier payer ?

Une fois le dossier recevable, c’est la commission de surendettement qui décide quels créanciers prioritaires et quels montants doivent être remboursés.

Toutefois, en général et même avant de soumettre le dossier, nous vous recommandons de payer la priorité :

  • Bien sûr, car il est très difficile de trouver un assureur si vous arrêtez de vous payer,
  • loyer pour ne pas être expulsé,
  • fournisseurs d’eau, de gaz et d’énergie…

C’est vous qui décidez des factures à payer et non de votre banque. Les coûts de rejet peuvent être très importants rapidement. Si vous souhaitez suspendre un privilège, écrivez-le à votre banque, tenez compte de votre budget.

Pour obtenir un nouveau crédit

Normalement, vous ne pouvez pas souscrire à de nouveaux crédits si vous avez déposé un dossier de surendettement pendant la durée de votre plan de remboursement.

Cependant, dans des situations particulières et via un réseau de services sociaux ou de soutien social tel que CRESUS, vous pouvez obtenir un microcrédit pour un montant compris entre 300 et 5 000€.

Pour ce faire, il doit solliciter l’accord de la commission de surendettement. Il vous envoie une lettre explicative, une photocopie du plan de remboursement actuel, une offre de prêt de l’établissement de crédit, une mise à jour de vos ressources et de vos dépenses. Il convient de noter que ce nouveau prêt ne doit pas compromettre votre budget et le remboursement éventuel du plan actuel.

Difficultés dans la réalisation d’un plan en cours

Si vous ne parvenez plus à respecter votre plan de surcharge de dette en raison de la détérioration de votre situation personnelle : chômage, maladie, divorce… vous pouvez déposer une nouvelle fichier. Ce dossier doit être soumis à la Commission de la Banque de France. Le plan de remboursement peut être ajusté et vous trouverez un budget compatible.

En bref

Lorsque vous ne savez plus comment payer vos dettes, la présentation d’un cas de surendettement doit être prise en compte. C’est souvent le seul moyen de reprendre votre budget et de ne plus subir le stress des lettres recommandées, des appels téléphoniques des créanciers, des huissiers de justice, etc.

De la recevabilité de la demande présentée par la Banque de France, ses créanciers sont informés.

Il est indéniable que lorsque vous n’avez plus le choix, c’est le meilleur moyen de rétablir votre situation financière et votre budget.