Comment connaître son plafond de virement Crédit Agricole ?

Connaître votre plafond en matière de virement Crédit Agricole vous évite beaucoup d’ennuis. Ce plafond constitue la somme d’argent maximum dont vous pouvez effectuer le retrait. Cette limitation existe pour des raisons sécuritaires et peut varier d’un individu à un autre. Il se calcule suivant des règles précises. En apprenant à déterminer le vôtre, vous saurez faire vos prévisions sur votre argent disponible avec le Crédit Agricole.

Lire le contrat d’ouverture du compte ou contacter la banque

Le premier moyen à votre disposition pour prendre connaissance du plafond de virement de la banque Crédit Agricole est la lecture du contrat. Seulement, pour cela, vous devez déjà être un client de la banque. En effet, comme chez toutes les institutions, vous recevrez forcément lors de votre inscription aux services du Crédit Agricole, le contrat en vigueur.

A lire également : Quel sont les avantages d'une assurance vie ?

Ce contrat retrace toutes les clauses entre la banque et vous. Généralement, c’est un ensemble de pages et très peu de personnes prennent donc la peine de le lire. Dans la rubrique à propos des retraits, vous remarquerez la note sur le plafond de virement. Lorsque vous avez effectué une inscription au Crédit Agricole en ligne, vous avez forcément reçu le contrat en version numérique par mail. Cependant, si vous vous intéressez au plafond de virement de cette banque afin de savoir si vous devez vous y inscrire ou non, vous devez procéder autrement.

Le contrat est un lien entre un client et l’institution, vous ne pourrez donc pas en avoir. En revanche, une recherche sur le site de la banque vous donnera beaucoup d’informations. Elles pourront manquer de précisions à votre avis, mais elles vous orienteront. Vous y trouverez également le contact de la banque. Vous pourriez leur laisser un mail avec vos questions ou les appeler directement pour discuter et avoir des réponses.

A lire aussi : Comment acheter des Bitcoin sans vérification ?

Ce que vous devez savoir à propos du plafond de virement

La limitation dans les retraits d’argent n’est pas une politique des banques. Celles-ci se plient simplement aux décisions de la banque centrale de l’Union européenne. En effet, cette politique existe pour garder la sécurité bancaire opérationnelle et aider les citoyens à réduire leurs dépenses. Cependant, le plafond défini pour un virement n’est pas une valeur absolue.

Le montant initial défini par la banque Centrale même varie selon que vous êtes dans l’espace UE ou à l’international. Alors qu’il est de 15 000 euros dans l’UE, il n’existe plus quand vous êtes à l’international. Cependant, cette clause n’est qu’une recommandation et chaque banque est totalement libre de fixer son plafond de virement. Vous devez savoir qu’aucune banque ne respecte les recommandations de la banque Centrale, elles ont toutes leur plafond de virement.

Le Crédit Agricole par exemple met la limite des virements à 3 000 euros où que vous soyez. Si vous effectuez un retrait de ce montant, cela ne voudra pas dire que vous ne pourriez plus faire de retrait. Vous allez simplement attendre 7 jours ouvrés avant de lancer un autre retrait. Toutefois, vous avez la possibilité de négocier une hausse de votre plafond de virement.

Faire varier son plafond de virement

Le plafond de 3 000 euros est une limite standard définie selon la convention de la majorité des comptes et de la situation financière de la grande partie de la clientèle. Pour des raisons particulières, vous avez la possibilité d’avoir une augmentation temporaire ou même permanente du plafond chez Crédit Agricole. Les raisons de cette demande doivent être très claires et réelles, car la banque prend un risque à autoriser cette augmentation.

Vous devez également savoir qu’en cas d’acceptation, les frais de tenue de votre compte connaîtront aussi une augmentation. Après avoir défini vos raisons (des vacances, un gros achat très important ou un payement urgent …), vous appelez directement votre conseiller bancaire afin d’en parler directement avec lui. Il vous posera certainement des questions afin d’avoir la garantie que cela est important pour vous.

Il vous renseignera sur les déconvenues de cette augmentation et vous serez libre de rejeter ou de confirmer votre demande. Vous avez toujours la possibilité de négocier sur les nouveaux frais selon que votre augmentation soit temporaire ou permanente. Si vous disposez un compte virtuel, vous pouvez toujours y faire la demande. Dans votre espace personnel, vous verrez les paramètres et les options clairement définies. Vous ferez attention à ne pas faire d’erreur.