Quel plateforme crowdfunding choisir ?

Kickstarter, Ulule, Miimosa, Indiegogo, KissKissBank Bank… Choisir une plateforme de financement participatif pour votre campagne revient un peu à choisir une voiture : quelle voiture arrivera à destination pendant que vous profitez d’un beau voyage ? Il s’agit donc de trouver le meilleur outil possible pour atteindre votre objectif et atteindre un large public.

Actuellement, il existe près de 200 plateformes de financement participatif spécialisées et généralistes. Nous vous présentons les 3 grands points d’attention avant de se lancer dans la grande aventure.

Lire également : Comment vendre un crédit à la consommation ?

1. Choisir le meilleur outil pour votre financement participatif

La plateforme est un véritable instrument. D’une part, vous devez vous permettre d’écrire facilement votre page et, d’autre part, de collecter efficacement des fonds pour votre projet .

A lire également : Pourquoi la comptabilité est un art ?

Par conséquent, le chemin d’enregistrement doit être intuitif et vous permettre de mettre rapidement votre projet sur la page, d’insérer contenu facilement et facilement tout en offrant une lecture dynamique. Enfin, l’objectif ultime de la page de collecte est de pouvoir lever facilement des fonds. Il est donc nécessaire d’offrir au collaborateur un moyen facile de participer au projet.

Parmi les outils proposés par les plateformes, en fonction de votre projet, il peut être pertinent d’en choisir un qui propose des objectifs de collecte dans des unités présélectionnées (pas seulement des montants financiers). Ce mode de collection est particulièrement intéressant si vous sortez une marque de vêtements, un livre, un album musical…

Que propose KissKissBankBank ?

Grâce à une énorme équipe technique d’une vingtaine de développeurs, nous développons un outil puissant depuis 9 ans. Un exemple ? Les pages du projet sont organisées de manière à ce que les homologues se démarquent particulièrement. En fait, ils sont les homologues auxquels les contributeurs potentiels attachent plus d’importance (et oui) : par conséquent, leur regard doit être directement sur eux. L’attention des lecteurs sur le web est encore très volatile, il faut aller à l’essentiel : la contribution au projet  !

Enfin, pour arriver tranquillement à destination, vous devez disposer d’un panel efficace. Dans votre espace personnel, vous pouvez trouver des outils permettant de suivre , de communiquer et de gérer leurs homologues.

2. Quel support la plateforme offre-t-elle ?

Une campagne de financement participatif est une opération importante pour la vie d’un projet : elle est présentée, annoncée sa création ou son développement. Il n’y a pas d’endroit comme ça au hasard ! Habituellement, un coach est affecté à chacun d’entre eux . Ce dernier est décisif car il conseille le chef de projet avant, pendant et après la campagne. Selon les plates-formes, prise en charge seront plus ou moins personnalisés. Plus les entraîneurs investissent dans le succès du projet, plus le taux de réussite sera élevé.

Au départ, vous devriez pouvoir vous apporter votre expérience du financement participatif : comment décrire correctement votre projet et surtout comment le diffuser largement ? Ensuite, le spécialiste de la plateforme doit être en mesure de comprendre votre entreprise, vos attentes et votre vie quotidienne, ainsi que vous permettre d’identifier et d’utiliser les réseaux de votre écosystème. Par conséquent, il devrait également lui fournir une expertise sectorielle .

Que propose KissKissBankBank ?

Grâce au soutien des experts du financement participatif et des experts dans des secteurs d’activité (mode, sport, alimentation, agriculture, bandes dessinées…), le taux de réussite est de près de 80 % (78 % exactement) pour les projets avec au moins 3 donateurs (facile si vous investissez dans la campagne !). Nos experts pour le secteur d’activité est un réel avantage pour un chef de projet : il connaît à la fois la profession, ses problèmes et le financement participatif. Son opinion est améliorée grâce à son expérience en soutien et à ses connaissances professionnelles. Une fois la collection lancée, vous pouvez également développer un écosystème thématique pour faciliter les relais tout au long du projet .

3. Atteignez le grand public

L’objectif d’une campagne est de toucher le grand public, c’est-à-dire d’inviter un objectif spécifique à participer à votre projet et à interagir avec lui. Par exemple, si vous réalisez un projet lié à l’écologie, vous devrez atteindre tous ceux qui s’y intéressent, pas seulement votre entourage. Si vous demandez à vos proches est plus facile et nécessaire au bon fonctionnement de la communication, l’identification d’un public éloigné est plus compliquée.

Que propose KissKissBankBank ?

KissKissBankBank possède un avantage : être une plateforme généraliste et donc toucher les masses. Si vous présentez votre projet sur une plateforme spécialisée à votre secteur d’activité, il se peut que vous ayez plus de concurrence et moins de chances d’atteindre un public d’intérêts variés. Plus de 1,72 million d’employés ont déjà contribué à KissKissBankBank et font confiance à la plateforme. La légitimité de la plateforme facilitera le don, une fois la campagne lancée, au moyen d’émetteurs bien identifiés. Enfin, l’organisation par univers et par catégorie (nourriture, mode, sport, artisanat, divertissement…) permet à chacun de profiter de la meilleure visibilité.

« L’important n’est pas la destination, mais le trajet lui-même ».

Pour réussir votre voyage et dépasser votre objectif avec sérénité, vous avez besoin du meilleur outil possible avec un support spécialisé. Voici la recette Et maintenant, dans vos poêles !

😉

Show Buttons
Hide Buttons