Sécuriser son avenir en freelance ou en auto-entreprise : la prévoyance, un must à ne pas négliger

Lorsque vous vous lancez dans l’aventure de l’indépendance, la prévoyance n’est pas toujours une priorité. Cette alternative s’avère pourtant indispensable en tant que freelance ou entrepreneur. Elle vous permet de sécuriser votre avenir face aux aléas. Découvrez comment identifier facilement une solution adaptée à vos besoins et choisir le bon interlocuteur pour vous conseiller. 

L’importance d’agir dès le début

Contrairement aux salariés, les travailleurs indépendants assument seuls la gestion de leur protection sociale. Ils ne peuvent compter que sur leur épargne personnelle pour financer leur retraite ou parer aux aléas de la vie professionnelle. Commencer tôt à se constituer une prévoyance est donc essentiel.

A lire aussi : Investir de manière responsable et durable : découvrez les nouveaux modèles d'investissement

En effet, même de petites sommes investies régulièrement dès les débuts de votre activité peuvent, grâce aux intérêts capitalisés, générer à terme un capital confortable. Prenons l’exemple d’un versement mensuel de 50 € sur 20 ans avec un rendement de 3% par an. Cela représente près de 30 000 € épargnés, soit une somme non négligeable pour compléter votre future retraite ou financer un arrêt d’activité. Vous trouverez d’autres détails sur https://www.gus-assurance.fr/.

Identifier vos besoins essentiels

Avant de choisir votre solution, prenez le temps d’évaluer précisément vos besoins en matière de protection. Quantifiez pour cela vos dépenses fixes mensuelles (loyer, charges, impôts…) ainsi que vos objectifs à moyen et long terme (retraite, projet immobilier…). Cela vous permettra de déterminer le montant d’épargne prévoyance à prévoir chaque mois et la durée d’engagement souhaitée (5, 10 ou 20 ans et plus). 

A découvrir également : Les risques d'investir son argent en 2020

Les principales options disponibles

Il existe de nombreuses offres parfaitement adaptées aux travailleurs indépendants :

  • L’assurance invalidité pour maintenir vos revenus en cas de problème de santé sur le long terme.
  • L’assurance dépendance pour financer vos besoins spécifiques. 
  • Le plan d’épargne retraite individuel (Perin) qui vous garantit un capital à la retraite.
  • L’assurance emprunteur si vous souhaitez garantir vos prêts immobiliers.

Chaque solution offre des avantages fiscaux et peut être modulée selon vos budgets et objectifs. Même une contribution modeste de 10-20 € au lancement, lorsque les finances sont les plus justes, permettra d’avoir une longueur d’avance. 

Bien choisir son interlocuteur

Pour identifier l’offre la plus intéressante parmi la multitude de contrats disponibles, le meilleur réflexe est de solliciter un courtier indépendant. Grâce à leur connaissance pointue du marché, ces professionnels sauront auditer précisément vos besoins et comparer les garanties proposées par les assureurs. Ils pourront aussi vous conseiller sur les modalités fiscales avantageuses. N’hésitez pas à leur poser toutes vos questions pour vous assurer de faire le bon choix.

Des témoignages de travailleurs indépendants

« Depuis 10 ans que je suis auto-entrepreneur, j’ai souscrit un contrat d’assurance invalidité qui m’a permis de maintenir mes revenus pendant 6 mois de convalescence », témoigne Marc, 42 ans. 

Mélissa, freelance graphiste depuis 5 ans, conseille quant à elle: « Même avec un budget serré les premières années, j’ai choisi d’épargner 10€/mois sur un Perin. Aujourd’hui ce petit capital me rassure pour l’avenir. »

Grâce aux solutions sur-mesure, se constituer une protection sociale solide est aujourd’hui accessible à tous les travailleurs indépendants. En identifiant dès le départ vos objectifs et en faisant appel à un conseiller qualifié, vous pourrez choisir sereinement l’option la mieux adaptée à vos besoins comme à votre budget. C’est un véritable gain en tranquillité d’esprit pour vous concentrer sur votre activité.