Comment profiter d’un krach boursier ?

Le monde du trading est animé par une succession d’évènement. Ce qui compte le plus pour le trader, c’est sa réaction face à chacun des évènements qui se produit en bourse. Face à un krash boursier, voici comment se comporter pour mieux en profiter.

Ne vendez surtout pas

Un Krash boursier intervient lorsque les cours de Bourse baissent de 20 % ou plus en quelques jours. Même s’il est imprévisible, le krash boursier n’est plus rare puisqu’il apparaît en moyenne tous les 10 ans. Il a tendance à se produire à la suite d’un évènement majeur tel que l’éclatement de la bulle internet en 2000 ou la crise des subprimes en 2008. Le dernier en date est le Krach de 2020 lié à la crise sanitaire du Covid-19.

A voir aussi : Comment économiser 50 de son salaire ?

De par sa définition, le krash boursier se ressent par la baisse de valeurs des actions. Cette baisse entraîne une panique générale et beaucoup de trader ont tendance à vendre pour limiter la perte. Il s’agit d’une erreur monumentale à ne pas reproduire. Faites de la patience votre allié et conservez vos positions afin de ne pas perdre doublement.

En effet, plus de 80 % des transactions mondiales sont issues du trading haute fréquence (THF). Il s’agit de sociétés de trading qui arbitrent de manière automatique à l’aide de puissants algorithmes. En temps de crise, ce sont ces sociétés et les plus avertis de la finance qui remarquent de loin la crise. À ce moment, ils cèdent leurs positions avant même que le marché en général ne découvre le krash.

A lire également : Pourquoi la comptabilité est un art ?

Si vous cédez vos positions, ce sera à un moment déjà trop tard. Revendre vos actions reviendrait à transformer une moins-value latente en perte réelle. Gardez donc à l’esprit que tant que vous n’avez pas vendu, vous n’avez rien perdu.

Si vous êtes tenté d’arbitrer, ne le faites pas non plus. Cela sera plus néfaste que le fait de vendre. Arbitrer revient à déplacer votre capital sur des produits ou valeurs moins risquées pour espérer limiter la casse. En procédant ainsi, vous confirmez la perte et vous vous privez de l’opportunité de profiter du rebond du marché. Aussi, lorsque la bourse reprendra avec une meilleure santé financière, vous subirez maintenant la chute de ces valeurs moins risquées encore appelées valeurs refuges.

Investissez en diversifiant votre portefeuille

Au moment du krash financier, il est conseillé de réagir autrement à la tendance générale. Alors que tout le monde cherche à vendre, pensez à acheter. Le krash vous offre une grande opportunité qu’il ne faut pas laisser passer. En effet, les actions solides et réputées comme sûres subiront également une perte de valeur. Elles seront donc accessibles à un prix plus bas que prévu. S’il existe des actions que vous aviez prévu d’acheter, c’est bien le moment de le faire. Investir dans un moment creux représente plus de chance de voir votre portefeuille prendre de la valeur.

Il est bon d’investir, mais il est encore meilleur de ne pas tout investir dans un même panier. Diversifiez votre portefeuille en sélectionnant quelques actions sur lesquelles vous pouvez investir. Ainsi, vous aurez la certitude de ne pas mettre tous vos œufs dans un même panier. Imaginez que vous perdez toute votre épargne juste en investissant sur une mauvaise action.

Si vous songez à investir progressivement sur plusieurs mois dans l’optique de réduire les pertes, ce n’est pas une bonne idée. Il est vrai que l’objectif est de lisser votre point d’entrée sur le marché afin de ne pas investir le tout au mauvais moment. Mais cela vous fera perdre plus que ce que vous pourriez gagner. Investir progressivement réduit la performance de votre investissement.

Contrôlez-vous et suivez votre plan

Le secret des bons traders est leur capacité à se contrôler. Autant il ne faut pas vendre, autant il ne faut pas tout acheter. Une épargne solide représente une bonne raison d’investir, mais gardez à l’esprit qu’il faut se modérer. N’investissez pas tout votre capital contenu dans votre livret A ou sur votre compte courant. Investissez uniquement ce dont vous n’avez pas besoin à court et moyen terme. Cela vous permet de toujours avoir la liberté de faire face aux autres investissements prévus comme l’achat de maison, la préparation de retraite, etc.