Les différents types de prêts

Dans le cadre de la réalisation d’un projet immobilier, plusieurs personnes font appel à des financements. Mais, c’est en fonction de votre niveau de vie et de projet que plusieurs types de prêts se mobiliseront. Vous êtes curieux de savoir les différents types de prêts qui existent. Dans cet article, vous trouverez les réponses à votre préoccupation ainsi que ce qui caractérise chaque prêt.

Les types de prêts immobiliers des banques

Il s’agit ici des financements les plus connus. Ils sont généralement attribués à tous les types de projets immobiliers.

A voir aussi : Les critères clés à respecter pour bénéficier d'un financement en toute simplicité

Prêt amortissable

Comme son nom l’indique, ce type de prêt amortit une partie du capital emprunté à partir des mensualités versées. Il permet aussi de rembourser les intérêts du crédit immobilier. Ainsi donc, à la dernière échéance, le prêt est totalement remboursé.

Le prêt in fine

La particularité du prêt in fine est que le capital n’est pas remboursé par le biais des mensualités. Il est alors non amortissable. Ce type de prêt ne concerne que les emprunteurs qui disposent d’une épargne sur laquelle le financement peut être adossé. Et ce n’est qu’à la dernière échéance que l’emprunteur rembourse la totalité du capital emprunté.

A découvrir également : Les étapes essentielles pour obtenir le financement participatif idéal

Le prêt relais

Tout comme le prêt in fine, le prêt relais est non amortissable. C’est un prêt spécialement destiné aux emprunteurs qui sont déjà propriétaires d’un bien immobilier. La spécificité est que ce bien est mis en vente, mais ne sera pas vendu avant l’achat du logement.

Divers types de prêts d’aide à l’accession

Ce type de prêt permet de financer la résidence du ménage qui veut accéder à la propriété. Certains prêts peuvent financer la totalité du prix du bien tandis que d’autres ne dépassent qu’une quotité fixée par décret.

Le prêt PAS

Encore appelé prêt d’accession sociale, le prêt PAS est : accordé sous conditions de ressources aux emprunteurs. Ces derniers doivent être capables de financer la totalité du bien et certains frais annexes. Il permet, en outre, d’ouvrir des droits aux APL pour bénéficier de frais réduits.

Le PTZ ou prêt à taux zéro plus

Ce type de prêt permet d’aider un ménage à accéder à la propriété. Ce ménage doit être un ménage primo-accédant. Dans la plupart des cas, les prêts à taux zéro plus se focalisent sur le financement de biens neufs. Mais dans certains cas, ce type de prêt peut aussi financer des biens anciens.

En réalité, ce prêt est complémentaire au financement. L’emprunteur peut donc y prétendre dans la mesure où il remplit les conditions qui y sont liées.

Prêt PC ou encore Prêt Conventionné

Ce type de prêt s’octroie, dans la plupart des cas, sans condition de revenus. De plus, tout comme le prêt d’accession sociale, il permet d’ouvrir les droits aux APL. Il finance aussi la totalité du logement.

Le prêt épargne logement ou PEL

Ce type de prêt concerne principalement les ménages qui veulent réaliser un projet immobilier au titre de leur résidence principale. En réalité, ce prêt est accessible à tout le monde. Il vous suffit d’avoir un Plan Épargne Logement ou un Compte Épargne Logement.

Le prêt action logement

Le principal but de ce prêt est de financer une partie de la résidence principale d’un emprunteur. Seulement, ce dernier doit être un salarié. Par ailleurs, l’employeur ainsi que le salarié doivent répondre à certaines conditions pour la mise en place du financement.